dimanche 4 mars 2012

Le Chateau de Belvèze bien représenté dans le stand VINISUD

Articles de L'Independant et du Midi LibreLe 3/03/2012 à 06h00

Les vins de la Malepère récompensés à Vinisud


 Le salon, qui s\'est tenu à Montpellier, a réuni 1 650 exposants.
Le salon, qui s'est tenu à Montpellier, a réuni 1 650 exposants.
Les vignerons des AOC Malepère ont été très présents lors du Salon Vinisud qui s'est tenu les 20, 21 et 22 février dernier au Parc des Expositions de Montpellier.
Vinisud, salon international des vins et spiritueux du sud de la France et des pays méditerranéens, a été créé en 1994 par les professionnels de la filière et le conseil régional. Il se déroule tous les deux ans. Cette année le salon a été marqué par le renouveau de la viticulture régionale.
La Méditerranée représente 52 % de la production mondiale des vins et au sein de cet ensemble le vignoble du Languedoc-Roussillon est fondamental.
Le salon a réuni 1 650 exposants qui ont pu rencontrer l'espace de trois jours près de 32 000 acheteurs professionnels.
Vinisud est un rendez-vous incontournable, qui nécessite un investissement humain et financier non négligeable, que les vignerons indépendants de La Malepère assument à chaque rendez-vous Montpelliérains.
Cette année ils étaient sept : Château de Cointes (Lavalette), Domaine Paul et Rose (Arzens), Domaine de la Louvière, Château Guilhem (Malvies), Domaines des Souleilles (Donazac), Domaine Girard (Alaigne), Château de Belvèze (Belvèze-du-Razès).
Regroupés sous la bannière Malepère, aux côtés d'autres appellations voisines et du stand de Aude Pays Cathare, les sept vignerons indépendants ont été très actifs dans leurs prises de contact à l'exportation et en France.
Les pays asiatiques ainsi que le Canada sont de plus en plus intéressés par ces vins de vignerons indépendants régulièrement récompensés sur le plan national et international.
Fidèles, les acheteurs des Pays du Nord de l'Europe (Pays bas, Belgique, Luxembourg, Allemagne) sont venus déguster les nouveaux millésimes des vins de la Malepère, l'autre Languedoc.
Enfin, le marché français était lui aussi très intéressé par cette appellation méconnue qui offre des vins avec beaucoup de typicité, qui répondent au désir du client français toujours curieux de découvrir et de faire découvrir de nouveaux vins.
Beaucoup de travail reste encore à faire pour communiquer sur les valeurs et les qualités des vins des AOC Malepère, mais ces vignerons-là ne manquent pas d'énergie et d'idées.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire